UN VOYAGE DANS L'ATMOSPHERE SUR L'ENGIN SPATIAL LYNX COMPTEZ 95000 $ PAR PASSAGER !

Le premier vol du Lynx a d’ores et déjà été réservé par un banquier d’affaires danois âgé de 40 ans

 

La société XCOR Aerospace qui avait présenté, en mars dernier, les plans de son engin spatial baptisé Lynx, a officiellement annoncé ses tarifs pour un voyage suborbital, soit 95 000 $ par personne. Explications.


Jusqu'à présent, seule la société Virgin Galactic appartenant au milliardaire britannique Richard Branson, proposait au public d'effectuer un voyage dans l'espace depuis le Nouveau-Mexique pour la très coquette somme de 200 000 $ par passager. Nommée Space Ship Two, la navette d'une capacité d'accueil de six places, devrait donc franchir à partir de 2010 la barre des cent kilomètres d'altitude, soit la frontière de l'espace selon la définition de la fédération aéronautique internationale.

Aujourd'hui, Virgin Galactic n'a plus le monopole sur le marché du tourisme spatial et doit faire à la concurrence d'un adversaire qui casse les prix. En effet, la société XCOR Aerospace a, elle aussi, décidé de commercialiser des vols dans l'espace, et en plus, pour un tarif largement inférieur, soit 95 000 $ par personne. Seules différences entre ces deux offres, l'engin de XCOR Aerospace, baptisé Lynx, n'accueillera qu'un seul passager à son bord et se contentera d'atteindre les soixante kilomètres d'altitude à une vitesse ascensionnelle de Mach 2. D'ailleurs, le premier vol du Lynx a d'ores et déjà été réservé par Per Wimmer, un banquier d'affaires danois âgé de 40 ans. Passionné par l'espace depuis son enfance, il est impatient de « vivre l'aventure de ma vie ».

Il devra cependant encore patienter puisque le Lynx devrait effectuer ses vols d'essai dans le courant de l'année 2010. Même si XCOR affirme pourvoir respecter son planning, le premier vol commercial, et donc celui du banquier d'affaires, n'est pas programmé avant 2012. Pour l'heure, l'engin spatial est encore en cours d'assemblage à l'abri des regards les plus indiscrets dans les hangars de la société. Il a été développé avec l'aide du colonel Rick Searfoss, ancien commandant de la navette spatiale américaine et pilote de chasse. Mais Per Wimmer n'est bien sûr pas le seul à être séduit par une pareille expérience.

Selon Jeff Green, Président Directeur Général de la société XCOR Aerospace, vingt-deux réservations auraient déjà été enregistrées par l'agence de voyage Rocket Ship Tours, la seule habilitée à commercialiser ces vols d'exception. La Virgin Galactic revendique, quant à elle, pas moins de deux cent réservations à ce jour. Et Jeff Green a vu les choses en grand puisque le Lynx devrait être capable de réaliser jusqu'à quatre vols par jour, d'une durée de trente minutes chacun. De quoi honorer les demandes actuelles et futures.

Car selon les résultats d'une étude réalisée par le cabinet américain Futron, le tourisme spatial pourrait concerner, en 2025, pas moins de 15 000 passagers par an ...

Avis donc aux amateurs de très grand frisson.

FPA